Baudelaire >< Bruxelles

Une exposition temporaire, sur la Grand Place, dans la célèbre Maison du Roi. Ce musée de la ville de Bruxelles accueille les textes de Charles Baudelaire, sur les belges et sa Belgique, ou plutôt, un pamphlet contre les singes belges et la Belgique “lourdaude”.

Charles Baudelaire ne mâche pas ses mots sur ce pays et ses habitants. Cela crée un contexte d’exposition au degré plus que second, qui démontre une qualité intrinsèque de la culture belge.

Une campagne graphique qui opère sur toute la capitale bruxelloise : extirpées de leur contexte, les phrases de Charles Baudelaire prêtent à rire dans le métro, dans la rue, sur une terrasse de café…

Ces extraits médisants s’invitent dans la cage d’escalier du musée pour donner le ton dès l’arrivée au visiteur et marquent le début de la signalétique créée et peinte pour l’occasion.

Au sein de l’exposition, un journal conçu et conceptualisé pour l’événement (pour éviter la répétition) reprend des nouvelles de l’époque (vers 1860).  (aux environs, aux alentours, env. 1860, sont possibles aussi) L’idée est d’adapter de manière contemporaine le texte courant, (l’expression “le texte courant” ne me semble pas très claire) en intégrant littéralement les polices des titres et les encarts publicitaires des journaux de l’époque.

La signalétique de l’exposition s’invite sur les cimaises des oeuvres pour ponctuer la visite avec le regard de Charles Baudelaire.

D’autres projets à découvrir